Le vaccin contre une décharge ? Véran saisit la HAS sur l'ouverture d'AstraZeneca aux volontaires | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le vaccin contre une décharge ? Véran saisit la HAS sur l'ouverture d'AstraZeneca aux volontaires

Le ministre de la Santé a annoncé ce vendredi avoir saisi la Haute Autorité de santé sur la possible ouverture de la vaccination avec AstraZeneca à l'ensemble des volontaires, quel que soit leur âge. 

Faut-il permettre à l'ensemble des personnes volontaires, quel que soit leur âge, de se vacciner avec AstraZeneca, en toutes connaissances de cause ? A cette question, l'Allemagne a d'ores et déjà répondu oui. "Certaines régions ont dit 'quel que soit votre âge, vous pouvez recevoir de l'AstraZeneca, on vous explique les risques, et vous signez une décharge'", a expliqué Olivier Véran, interrogé sur Franceinfo sur l'extension des injections de ce vaccin aux moins de 55 ans. "J'ai saisi la Haute Autorité de santé sur ce sujet, en disant 'est-ce que c'est quelque chose qu'on peut proposer aux Français, est-ce qu'on l'empêche ou non ?' J'attends sa réponse", a ajouté le ministre.  

"Pour l'instant, les premiers échos que j'ai ne sont pas forcément très emballés par cette idée mais à la rigueur, peut-être qu'on pourra trancher dans ce sens-là et donner la liberté de choix aux Français en leur apportant une information claire, loyale, appropriée", a précisé le ministre. 

Cette proposition s'inscrit dans un contexte de sous-utilisation du vaccin anglo-suédois, suite à de rares cas de thromboses atypiques rapportés en France et en Europe. Alors que 93% des stocks de Pfizer sont écoulés, un quart des doses d'AstraZeneca restent dans les frigos, malgré 40 à 50.000 injections quotidiennes comptabilisées chaque jour.  

[avec AFP] 

 

Et vous, qu'en pensez-vous ? 
Faut-il ouvrir la vaccination AstraZeneca à l'ensemble des volontaires? Répondez à notre sondage
19 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…