Autodiagnostic sur internet : seul un patient sur dix a raison... | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Autodiagnostic sur internet : seul un patient sur dix a raison...

D’après une étude publiée dans Le Parisien, de plus en plus de patients s’autodiagnostiquent sur Internet avant une consultation… et près de 9 personnes sur 10 seraient dans l’erreur.  

 

Ils viennent pour consulter mais ont déjà la réponse. D’après une étude de la start-up indépendante 360 Medics dévoilée par Le Parisien jeudi 17 octobre, de plus en plus souvent, les patients souffrants s’autodiagnostiquent sur Internet avant un rendez-vous. Sur les 300 soignants interrogés dans le cadre de cette étude, 83 % déclarent recevoir souvent des patients qui se sont autodiagnostiqués juste avant leur consultation.  

Résultat… presque 9 patients sur 10 (85%) se trompent dans leurs conclusions. “Ils confondent le symptôme et le diagnostic”, raconte le Dr Battistoni, président du syndicat MG France dans les colonnes du quotidien. ‘Ils nous disent : j'ai une bronchite quand ils toussent, une sinusite pour un rhume, une gastro quand ils ont mal au ventre”.  

Le fondateur de 360 Medics et oncologue radiothérapeute à Saint-Etienne (Loire), Grégoire Pigné, explique cette évolution par l’essor d’Internet. Sites, forums, vidéos… Les sources d’informations sont nombreuses. “L'information scientifique s'est démocratisée. La maladie reste une grande source d'angoisse, il est donc naturel, au moindre symptôme, d'aller chercher une explication sur des sites grand public ou des forums. Mais la question, c'est quelle est la qualité des réponses que l'on y trouve ? L'information est souvent générale, anxiogène, parfois erronée”, détaille-t-il. 

Bruno Fautrel, cité par Le Parisien, ajoute à cela une autre cause...

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…