Décès de Vincent Lambert : le procureur de Reims demande une autopsie

12/07/2019 Par Yvan Pandelé
Faits divers / Justice
Dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte pour homicide volontaire, le procureur de Reims a décidé de demander une autopsie du corps de Vincent Lambert, rapporte l'avocat de son épouse.

On aurait pu penser que "l'affaire" Vincent Lambert s'éteindrait avec le décès de ce dernier. Il n'en est rien : d'après l'avocat de son épouse Rachel Lambert, le procureur de Reims a demandé une autopsie du corps. Une décision qui intervient dans le cadre d'une enquête préliminaire pour homicide volontaire, ouverte par le parquet de Reims à la suite d'une plainte des parents.

"C'est une grave erreur de la part de notre justice", s'est indigné l'avocat, Me Francis Fossier, auprès de France Info. "Vous imaginez vivre un deuil perpétuel et au jour où tout semble apaisé, où on espère une réconciliation des familles, voilà ce qui arrive." Bien que l'ancien infirmier psychiatrique soit décédé au CHU de Reims, l'examen post mortem aura lieu à Paris. Dans une conférence de presse en date du 11 juillet, le procureur de Reims Matthieu Bourrette a expliqué que la démarche s'inscrivait dans le cadre d'une "enquête en recherche des causes de la mort" et qu'elle n'était "ni une enquête de flagrance ni une enquête préliminaire pour homicide volontaire". "J'ai décidé de l'ouverture de cette enquête au regard du contexte tout particulier de ce décès, après des années de recours judiciaires et du conflit ouvert qui existe depuis plusieurs années entre les membres de la famille de feu Vincent Lambert", a-t-il expliqué, rappelant que les parents de Vincent Lambert avaient déjà déposé deux plaintes pour tentative de meurtre (en 2015 et 2019) et que leurs avocats avaient annoncé leur souhait de déposer une nouvelle plainte pour meurtre "une fois le décès de M. Lambert advenu". Autrement dit, l'autopsie est demandée à des fins préventives, et nullement en raison des plaintes déposées contre le médecin de Vincent Lambert. [Avec France Info]

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17