Médecin légiste, il redonne un nom aux soldats morts à Verdun | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecin légiste, il redonne un nom aux soldats morts à Verdun

Près de 300.000 soldats sont tombés durant la bataille de Verdun en 1916. Environ 80.000 sont portés disparus, dispersés dans une zone de 10.000 hectares devenue depuis une forêt domaniale. Plus de cent ans après la fin de la Grande guerre, la terre continue de rendre leurs dépouilles. "Enfant de Verdun", le légiste Bruno Frémont consacre sa vie à leur redonner un nom.

 

 

En ce jour d'octobre, la dépouille d'un soldat de la Première Guerre mondiale repose à la chambre mortuaire du CHU de Verdun, en attendant que sa nationalité, française ou allemande, soit déterminée. Il a été découvert au printemps lors de travaux sur la route du fort de Douaumont. "La pelleteuse, en grattant à peine 10 ou 15 cm, est tombée sur des ossements. Depuis un siècle, tout le monde roule sur cette route avec dessous le squelette entier d'un combattant", relève le docteur Frémont, 62 ans, médecin légiste et urgentiste à l'hôpital de Verdun.

Avec "deux grands-pères qui ont fait 14-18 et un arrière-grand-père correspondant de guerre et écrivain, je suis imprégné par la Grande guerre", raconte-t-il. "Enfant de Verdun", il a manipulé des os de Poilus dès son plus jeune âge. "On allait à vélo sur le champ de bataille. On nous disait deux choses: ne jamais toucher aux obus et si on trouvait des ossements, il fallait les porter à l'ossuaire."

 

"Il y a des endroits où ils sont les uns sur les autres"

Le docteur Frémont est appelé, en vertu de la loi, dès que des...

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…