DPC : la "grande majorité" des généralistes ne sont pas engagés dans la validation de leur obligation triennale | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

DPC : la "grande majorité" des généralistes ne sont pas engagés dans la validation de leur obligation triennale

Les chiffres transmis par l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC) au Collège de médecine générale (CMG) révèlent qu’au 31 décembre 2021, seuls 12.801 médecins généralistes s’étaient engagés dans la validation de leur parcours de formation 2020-2022. Des chiffres à nuancer. Il reste un an aux médecins généralistes pour remplir leur obligation de DPC. Au 31 décembre 2021, seuls 12.801 généralistes éligibles au financement de l’ANDPC étaient en passe de valider leur parcours triennal de formation 2020-2022, qui impose de s’inscrire à au moins deux actions de DPC de deux...
5 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…