Grève.

Pour "aller plus loin dans les revalorisations", les pharmaciens se mettent en grève le 30 mai

La Fédération des pharmaciens d'officines (FSPF) a annoncé, jeudi 16 mai, un préavis de grève pour le 30 mai. L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) a également appelé à "une grande journée de mobilisation pour alerter les patients sur le risque de déserts pharmaceutiques et préserver l’accès aux soins pour tous les patients". En amont de cette journée, les pharmaciens observeront une grève des gardes du samedi 18 au lundi 20 mai.  

17/05/2024 Par Sandy Bonin
Pharmaciens
Grève.

"Le budget qui est sur la table ne permet pas de financer toutes les officines", a déclaré le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Besset, au cours d'une conférence de presse. La FSPF annonce donc "une journée d'interpellation de la population, des pouvoirs publics sur l'ensemble des sujets qui touchent la pharmacie", qui sera "une journée de fermeture des pharmacies le 30 mai, avec des manifestations organisées partout en France", a-t-il détaillé.

La proposition de revalorisation par l'Assurance maladie dévoilée lors de la dernière réunion multilatérale mardi 14 mai est "inférieure" au milliard d'euros que la FSPF espérait pour le réseau pour 2025, et une "contre-proposition de négociation" a été envoyée mercredi à la Cnam, souligne Philippe Besset. Une réponse à cette "contre-proposition" est attendue en début de semaine prochaine, a ajouté le responsable, disant faire face à un dilemme. "On n'atteindra pas le budget nécessaire, mais si jamais on ne prend pas ce qui est sur la table on va perdre des centaines de pharmacies supplémentaires", a-t-il expliqué, rappelant que 46 pharmacies ont fermé depuis janvier après 330 fermetures l'année dernière.

"Nous avons fait le choix de proposer une signature de combat, d'aller au bout, d'essayer de convaincre par tous les moyens les pouvoirs publics et l'Assurance maladie de l'impérieuse nécessité d'aller plus loin dans les revalorisations", a-t-il ajouté. Avant la grande journée de mobilisation du 30 mai, une grève des gardes organisée localement par les syndicats s’appliquera partout sur le territoire du samedi 18 au lundi 20 mai.  

Ces actions s'inscrivent dans un contexte où les menaces de dérégulation, les difficultés économiques croissantes et les pénuries de médicaments persistent sans réelle amélioration pointe l'USPO dans un communiqué. 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

1 commentaire
6 débatteurs en ligne6 en ligne
Photo de profil de Bernard Leve
3,5 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 1 mois
Et combien de places libres en seconde année de pharmacie ? Tout va bien !...Lire plus

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17