Envoyé spécial : les propos polémiques d'un homéopathe sur le vaccin ROR

14/05/2019 Par A.M.
MEP
Les propos tenus par le Dr Didier Grandgeorge, pédiatre homéopathe, dans le dernier numéro d'Envoyé spécial consacré au retour de la rougeole en France ont fait polémique sur les réseaux sociaux. A tel point que le Syndicat des homéopathes a dû se fendre d'un communiqué pour rappeler son soutien aux vaccins.

  "Il est totalement injustifié que la pratique médicale homéopathique soit montrée du doigt dans le débat en cours sur la trop faible couverture vaccinale dans notre pays", s'insurge le Syndicat national des homéopathes français dans un communiqué publié lundi 13 mai, quelques jours après la diffusion sur France 2 d'un reportage d'Envoyé spécial sur le retour de la rougeole en France. Reportage dans lequel intervient le Dr Didier Grandgeorge, pédiatre homéopathe à Fréjus, connu pour son "traitement homéopathique pour l'autisme" et qui fait l'objet d'une plainte du Cnom. "Les chiffres [de la rougeole, ndlr] ne sont pas tellement affolants en France, estime face caméra ce médecin, par ailleurs membre du conseil d'administration du SNHF. Il y a 30 cas d'un côté, 50 cas de l'autre, on a 1 mort depuis le début de l'année. On a 300 morts tous les mois sur les routes", minimise-t-il. Et d'enchainer sur les effets indésirables du vaccin ROR, Vidal à l'appui : "méningite aseptique, troubles du système nerveux, ataxie, encéphalite, encéphalopathie, convulsion fébrile, polynévrite…". La probabilité de déclarer l'un de ses effets ? "On n'en sait rien, car rien n'est déclaré", répond l'homéopathe au journaliste.

Une position vivement critiquée par certains soignants sur les réseaux sociaux, qui ont interpellé l'Ordre des médecins.

  Devant la polémique, mêlant antivaccin et homéopathe, le Syndicat national des homéopathes français a tenu à réaffirmer que "les homéopathes vaccinent leurs patients". "La pratique homéopathique ne doit jamais être présentée comme une alternative à la vaccination, insiste le syndicat. Les obligations légales vaccinales doivent être respectées par les médecins homéopathes. Ces derniers doivent expliquer à leurs patients que le traitement homéopathique ne peut pas être considéré comme une vaccination."  

Vignette
Vignette

Etes-vous favorable à la création d'une consultation de soins infirmiers?

André  Do

André Do

Non

Répondez à la question : pourquoi faire 10 ans d’études puisque les IDE pourraient prescrire, examiner, diagnostiquer en 3 ans(5 p... Lire plus

0 commentaire
12 débatteurs en ligne12 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9