VIH : efficacité d’un traitement préventif en une injection bimestrielle | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

VIH : efficacité d’un traitement préventif en une injection bimestrielle

Ce n’est pas un vaccin contre le sida, mais c’est ce qui s’en approche le plus actuellement. Des données intermédiaires d’une étude mondiale, publiées par les national institutes oh Health (NIH) américains, viennent en effet de mettre en évidence l’efficacité d’un traitement injectable à longue durée d'action en prévention de l’infection. Ce médicament, le cabotégravir de ViiV Healthcare, administré tous les deux mois, a ainsi montré une efficacité supérieure à la PrEP orale par Truvada. En conséquence l’étude en question, HIV Prevention Trials Network (HPTN) 083, a été arrêtée prématurément...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…