Variant Delta : efficacité diminuée à 66% pour les vaccins à ARNm

27/08/2021 Par Marielle Ammouche
Infectiologie
L'efficacité des vaccins à ARN messager (Pfizer-BioNTech et Moderna) contre l'infection au Covid-19 est passée de 91% à 66% lorsque le variant Delta est devenu dominant, selon de nouvelles données américaines publiées par les Center for Disease Control and Prevention (CDC).  

Cette étude a porté sur la cohorte Heroes-Recover, qui comprend des personnels de santé et autres employés de 8 hôpitaux dans 6 états du pays. Au total, 4.217 participants ont été inclus, 3.483 (83%) étaient vaccinés : 2.278 (65%) avec le vaccin de Pfizer/BioNTech, 1.138 (33%) avec celui Moderna et 67 (2%) avec celui de Janssen (Johnson & Johnson). Ils étaient testés toutes les 2 semaines et en cas de symptômes. Deux périodes ont été comparées : avant et après que le variant Delta soit prédominant (supérieur ou égal à 50%). Les auteurs ont alors calculé que l’efficacité vaccinale ajustée au cours de la période à prédominance Delta était de 66 % (IC à 95 % = 26 % à 84 %) contre 91 % (IC à 95 % = 81 % à 96 %) au cours des mois précédant cette période (entre décembre 2020 et avril 2021).  

Les auteurs de l'étude préviennent cependant que d’autres facteurs pourraient contribuer à cette baisse de l’efficacité vaccinale : érosion de l’efficacité du vaccin avec le temps, imprécisions dues aux études observationnelles… "Bien que ces données intermédiaires suggèrent une réduction modérée dans l'efficacité des vaccins contre le Covid-19 pour prévenir l'infection, le fait que la réduction des infections reste de deux tiers souligne l'importance et le bénéfice continus de la vaccination", soulignent-ils. En outre, ces données ne font pas de différence entre l'efficacité des différents vaccins.  

Le variant Delta est devenu dominant aux Etats-Unis début juillet, et est actuellement responsable de plus de 98% des infections.  

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire
33 débatteurs en ligne33 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17