"Nous permettons à l'Etat de réaliser des économies" : la réponse des futurs et jeunes médecins généralistes à Mélenchon | egora.fr
PUB
A+ A-

"Nous permettons à l'Etat de réaliser des économies" : la réponse des futurs et jeunes médecins généralistes à Mélenchon

Après les propos controversés du leader de la France Insoumise la semaine dernière, l’InterSyndicale Nationale Autonome Représentative des Internes de Médecine Générale et le syndicat ReAGJIR réclament plus de considération et demandent qu’un dialogue se mette en place sur le sujet. 

 

Une polémique qui enfle depuis une semaine agace les internes en médecine et les jeunes médecins, déjà éprouvés par leur mobilisation face au Covid. Dans une interview le 12 novembre, le candidat à la présidentielle pour les Insoumis Jean-Luc Mélenchon préconisait de rémunérer au Smic les étudiants en médecine contre un engagement de dix ans pour la collectivité, dans un désert médical. “Conventionnement sélectif comme mesures coercitives ne sont pas une solution miracle aux problèmes actuels de démographie médicale !” martèlent l’Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (Isnar-IMG) et le syndicat ReAGJIR dans un communiqué. 

Les deux syndicats ont également voulu rappeler que les internes en médecine générale et les jeunes MG sont “un élément essentiel, indispensable au fonctionnement du système de santé. “Nous permettons à l’État de réaliser pendant toutes nos années d’études des économies substantielles. De plus, nos conditions de travail actuelles sont inacceptables avec des dépassements perpétuels du temps de travail, bien au-delà des normes européennes, impactant la santé mentale des étudiants et jeunes médecins”, s’agacent-ils encore. 

Pour résoudre le problème des déserts médicaux, il faut s’appuyer, selon eux, sur une pluralité de mesures comme l’orientation, la découverte des territoires lors des études, des aides incitatives, de nouveaux modes d’exercice, la recherche. Les syndicats rappellent par ailleurs que certaines de ces propositions ont été retenues dans les conclusions du Ségur de la Santé, comme les hébergements territoriaux des étudiants en santé. “Ce n’est qu’à travers une action politique intelligente et courageuse, à l’écoute des futurs acteurs du système de santé, que nous améliorerons la situation, pour nous, pour vous, pour tous”, plaident enfin les syndicats. 

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…