Grève des médecins : "On demande aux internes de ne pas aller en stage à partir de vendredi"

11/10/2023 Par Aveline Marques
Syndicalisme
L’Isni et l’Isnar-IMG se sont joints à l’appel à la grève à compter du 13 octobre, lancé par les syndicats seniors. Appelant les carabins à déserter les couloirs de l’hôpital, les structures étudiantes se préparent à batailler contre les assignations abusives.  

 

Pour défendre le "futur de la profession" et être "enfin considérés", les internes en médecine sont appelés à la grève, à compter du 13 octobre. "Ce qu'on leur demande, c’est de ne pas aller en stage à partir de vendredi", lance Théophile Denise, président de l’Intersyndicale nationale autonome représentative des internes en médecine générale (Isnar-IMG), qui a rejoint le mouvement lancé par les syndicats de médecins libéraux. "Nous encourageons les internes à se joindre au mouvement autant que possible, autant que nécessaire, sur les horaires qui leur conviennent", renchérit Léo Delbo, premier vice-président de l’Intersyndicale nationale des internes (Isni). 

"C’est effectivement pas facile pour les internes, reconnaît Théophile Denise. Il y a non seulement des considérations salariales -on ne va pas être payés, des considérations de validation de stage et des considérations quant à la permanence des soins. C’est nous qui gérons les lignes de gardes dans la plupart des services." 

Logiquement, les représentants étudiants s’attendent donc à voir tomber les assignations… "abusives". D’après l’ordre établi par la règlementation, les internes grévistes sont en effet les "derniers" à pouvoir faire l’objet d’une assignation, derrière les praticiens seniors volontaires, les praticiens grévistes mais disponibles (ni en repos de garde, ni en congés annuels) et les internes non grévistes. Or, "la plupart du temps, les directions des affaires médicales assignent les internes dans le but de ne pas changer l'organisation telle qu'elle avait été prévue initialement", relève le président de l’Isnar-IMG. "Vigilants" quant au respect du droit de grève des internes, les deux responsables syndicaux se tiennent prêts à contester les assignations devant les tribunaux administratifs. 

 
Vignette
Vignette

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17