"Arrêtons de mentir aux Français": la CSMF appelle à la grève illimitée des médecins libéraux à compter du 13 octobre

18/09/2023 Par A.M.
Syndicalisme
Contre les mesures coercitives et pour la revalorisation des tarifs médicaux, la CSMF a décidé de se joindre au mouvement de grève initié par le SML, la FMF, AvenirSpé-Le Bloc et l'UFML-S. L'ensemble des syndicats représentatifs de la profession appellent désormais à la fermeture des cabinets le 13 octobre, voire au-delà. 

 

Et de six. "A l'unanimité de ses instances dirigeantes", la CSMF a décidé de rejoindre le mouvement de grève illimitée du 13 octobre. La confédération fera front avec l'UFML-S, le SML, la FMF et AvenirSpé-Le Bloc, qui avaient lancé cet appel en juin dernier, le collectif Médecins pour demain, qui leur avait emboité le pas, et enfin le syndicat MG France, qui a voté sa participation lors de son comité directeur début septembre.  

"En agissant ainsi aux côtés de tous les syndicats médicaux représentatifs mais aussi de toutes les composantes professionnelles médicales, de toutes générations, la CSMF agit en responsabilité pour défendre la santé des Français", soutient le syndicat dans un communiqué. Il appelle à arrêter de "mentir" aux Français. "Nous manquons de médecins. Nous manquons de soignants. Et cela va durer. Alors, soyons inventifs, soyons créatifs. Investissons dans notre système de santé pour rendre attractifs nos métiers." 

 

"Ultime alerte" 

La CSMF rappelle les deux revendications principales de ce mouvement de grève reconductible : l'opposition aux mesures coercitives, et notamment le retrait de l'obligation de garde contenue dans la PPL Valletoux, et la revalorisation des tarifs de consultation bien au-delà des 1,5 euro prévus par le règlement arbitral, qui doivent s'appliquer dès le 1er novembre.  

Pour Médecins pour demain, "cette grève est une ultime alerte avant l’effondrement du système de santé tel qu’on le connaît". "Le Gouvernement et la Cnam doivent entendre la médecine libérale au risque d’aggraver massivement l’accès aux soins en France, déjà médiocre." 

Vignette
Vignette
12 commentaires
11 débatteurs en ligne11 en ligne
Photo de profil de Francois Laissy
1,7 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 7 mois
Qui nous emm..de ? Madame la Caisse ? Alors n'emm..dons pas les patients et nous mêmes : la grève illimitée est une vaste utopie quand on connaît notre confraternité "armée, une aubaine pour la Caisse...Lire plus
Photo de profil de Paul-Henri Ginguené
1,1 k points
Débatteur Renommé
Anesthésie-réanimation
il y a 7 mois
Depuis plus de 30 ans les syndicats médicaux n’ont réussi qu’à freiner un peu les actes de malveillance des caisses vis à vis des médecins libéraux. La situation est aujourd’hui catastrophique. Les mé...Lire plus
Photo de profil de Anne Yven
2,5 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 7 mois
Arrêtons de demander la permission d'être payés correctement. Prenons d'office ce qu'on nous refuse, en appliquant des tarifs dégradés (de 25 à 40-50 euro)selon la durée, le contenu et la complexité d...Lire plus

La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9