A 31 ans, cette médecin vient d'être nommée conseillère du ministre de la Santé

12/09/2022 Par Aveline Marques
Personnalités
Jeune médecin de santé publique, Pauline Martinot a été nommée au cabinet de François Braun, en tant que conseillère en prévention, santé publique, santé mentale et jeunesse.

  La Dre Pauline Martinot, 31 ans, occupe à compter d'aujourd'hui un poste de conseillère du ministre de la Santé François Braun, en "prévention, santé publique, santé mentale et jeunesse". Un premier poste prestigieux pour cette médecin thèsée en mai 2020, par ailleurs doctorante en neurosciences. Mais malgré son âge, la jeune femme ne manque pas d'expérience : alors qu'elle était encore interne, en juin 2021, le ministre Olivier Véran lui avait confié une mission sur la santé des jeunes. En mai dernier, Egora avait d'ailleurs consacré un article à son travail. Déterminée à "changer la culture de la santé", Pauline Martinot a par ailleurs créé l'association Imhotep et le think tank Les ateliers Mercure. Interrogée par nos confrères de What's up doc, Pauline Martinot voit dans cette nomination au ministère "une chance pour notre système de santé d’apporter quelque chose de nouveau". "Depuis de nombreuses années, dans les cabinets ministériels, il n’y a que des gens issus de grandes écoles à vocation politique. Je pense qu’ils ont envie de voir un peu de fraîcheur et je pense que c’est pour cela qu’ils m’ont sélectionnée", considère-t-elle. "Mes priorités seront d’identifier toutes les personnes à rencontrer ; identifier tous les leviers d’action dans l’élaboration des stratégies en prévention, santé publique et santé mentale ; pousser toutes les idées innovantes pour améliorer le bien-être de la jeunesse, poursuit-elle. Pour cela, il faut que je rencontre une grande diversité de personnes qui travaillent dans tous ces domaines."
[avec Whatsupdoc-lemag.fr]  

crédit photo : Louis Tardy

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17