Certificats d'aptitude sportive : les jeunes généralistes pointent des "incohérences médicales" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Certificats d'aptitude sportive : les jeunes généralistes pointent des "incohérences médicales"

Les modalités pratiques de la réforme des certificats médicaux d'aptitude sportive ont été publiées au Journal officiel le 15 août. Elles auraient l'inconvénient d'accroître les charges pesant sur les médecins traitants, à qui il incombe désormais un travail de suivi et de prévention des "disciplines à contraintes particulières". Et la prescription d'actes non remboursés par l'assurance maladie. Le SNJMG demande au Gouvernement de revoir la copie.

Le syndicat des jeunes généralistes cite dans un communiqué certains exemples de ces contraintes : il est exigé des angio-IRM tous les 3 ans pour les tous boxeurs professionnels et pour les boxeurs amateurs de plus de 40 ans ainsi qu'une IRM cervicale tous les 1 à 2 ans pour les joueurs(ses) de rugby (à 15 ou à 7) à partir de 40 ans. A propos du rugby (à 15 ou à 7), un ECG est désormais obligatoire dès l'âge de 12 ans, puis tous les 3 à 5 ans ! Mais pour le syndicat, ces préconisations relèvent d"incohérences médicales".

"Pour reprendre l'exemple du rugby, aucune des contraintes concernant le jeu à 15 ou à 7 ne s'applique au jeu à 13, le CNGE ne recommande pas le recours à l'ECG entre 12  et 35 ans et le SNJMG n’a pas trouvé de référence justifiant des différences de risques entre le rugby (premières lignes exclues) et les autres sports collectifs chez les moins de 18 ans", écrit le syndicat. Qui rappelle que les actes en relation avec l'établissement des certificats d'aptitude sportive ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. "Ce qui voudrait dire que tous les frais engagés par les examens imposés par la réforme seront à la charge de personnes concernées. Autant dire que ces mesures vont sérieusement...

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…