PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"En voulant se soigner, des gens meurent" : médecins et patients, ils réclament le retour du port du masque obligatoire à l'hôpital

Dans une tribune publiée par nos confrères de L’Express ce mardi, plusieurs organisations de soignants et de patients demandent le retour du "port du masque" et des "mesures sanitaires pérennes et efficaces" notamment dans les établissements de soins. 

 

"Doit-on voir à nouveau des morgues mobiles au marché de Rungis pour que le Gouvernement rende le masque obligatoire en établissement de santé ?", s’exaspèrent les signataires* d’une tribune, publiée ce mardi 28 novembre dans L’Express. "Il n’est pas concevable que la fin de l’état d’urgence ait mis fin à toute mesure de prévention contre le Covid et autres maladies aéroportées, partout, jusqu’aux lieux de soins dont la fréquentation expose à un risque de contamination inacceptable", écrivent plusieurs organisations soignantes et associations de patients, qui reconnaissent que ces établissements "flirtent aujourd’hui quotidiennement avec la catastrophe". 

La France n’a tiré "aucune leçon de la pandémie" de Covid-19, pourtant "la prévention [...] dans les hôpitaux avait réduit de plus de moitié l’incidence d’autres virus", rappellent les auteurs de la tribune, parmi lesquels le Syndicat national des professionnels infirmiers et plusieurs généralistes, en pointant du doigt une "régression". Les virus et autres pathogènes "circulent librement dans les hôpitaux alors même qu’on a les outils pour l’empêcher". Les soignants et patients déplorent en outre un manque de prévention. "Les affichettes arborées par certains lieux de soins recommandent dans le meilleur des cas le masque chirurgical." Cependant, ils rappellent que ce dernier "n’est pas adapté pour une maladie infectieuse qui se transmet dans l’air".  

 

"Entre 5% et 10% des Covid nosocomiaux entraînent un décès"

Les auteurs de cette tribune veulent aussi alerter sur le nombre de décès liés aux contaminations dans les établissements de soins. "Les études montrent qu’entre 5% et 10% des Covid nosocomiaux entraînent un décès, parfois plus", écrivent-ils. "Le virus n’est pas saisonnier, la vaccination n’est pas suffisante (ni efficace pour tous), et il n’est pas acceptable que les patients soient contraints de se mettre en danger pour pouvoir se soigner, martèlent-ils. En voulant se soigner, des gens meurent."

Par cette tribune, les signataires appellent le Gouvernement à agir. A ce jour, les autorités recommandent seulement d'éviter le contact avec les personnes vulnérables. "Comment les éviter dans les lieux qui les concentrent par définition, les lieux de soin ?" 

"La déontologie et le code de la santé publique ne peuvent pas continuer à être bafoués ainsi", poursuivent les signataires. En plus du port du masque obligatoire dans les établissements sanitaires, les signataires demandent des "règles claires et nationales" permettant de mettre en place "des mesures sanitaires pérennes et efficaces". "Le masque est passé dans l’imaginaire collectif de mesure de protection à tabou", regrettent les auteurs de la tribune. "Exigeons l’assainissement de l’air intérieur et le port obligatoire du masque dans tous les établissements de soins, partout, maintenant", clament-ils. 

[Avec L’Express

12 commentaires
25 débatteurs en ligne25 en ligne
Photo de profil de Alain Joseph
1,5 k points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 3 mois
Cette folie du masque et de la peur des microbes est responsable d'un raisonnement binaire qui traduit un appauvrissement de la pensée qui ne fait que croître. Les remarquables défenses naturelles que...Lire plus
Photo de profil de Lazerges Jean-Pierre
278 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
Une obligation de porter le masque dans les hopitaux ne me paraît pas souhaitable. Par contre certains services dans certains cas les utilisent couramment depuis la nuit des temps. Enfin, on peut ...Lire plus
Photo de profil de Sandrine  Wolf
87 points
Médecine générale
il y a 3 mois
Il faut que ce soit obligatoire pour le porter ??? Le personnel ont le droit de le mettre à l'hosto même si c'est pas obligatoire. Au cabinet je l'ai pas quitté. Les patients ont reçu pour info qu'en ...Lire plus
12 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…