L'Espagne demande à l'UE de ne plus qualifier l'homéopathie de médicament | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'Espagne demande à l'UE de ne plus qualifier l'homéopathie de médicament

L'homéopathie fait débat, et pas seulement en France. Le gouvernement espagnol a demandé à l'Union européenne de ne plus considérer les produits homéopathiques comme des médicaments. Lors d'une réunion des ministres de la Santé à Vienne, les 10 et 11 septembre derniers, la ministre espagnole a demandé à l'Union européenne de revoir sa législation au sujet de l'homéopathie. Selon l'Espagne, considérer que les produits homéopathiques sont des "médicaments" serait contraire à la directive 2011/83/UE . Celle-ci définit les médicaments comme "toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…