Megaphone.

"La poussée électorale du RN menace notre système de santé", dénonce un collectif de médecins

Dans une tribune publiée par Libération, le "Collectif des professionnels et patients pour la refondation de la santé" s’inquiète des conséquences de "la poussée" du Rassemblement national sur notre système de santé.

14/06/2024 Par Isabelle Veloso Vieira
Megaphone.

La victoire aux européennes du Rassemblement national (RN) inquiète un collectif de médecins. "Cette poussée menace de remettre en cause encore plus les principes républicains d’égalité et de solidarité sur lesquels repose notre système de santé", déplorent ces soignants, dans une tribune parue sur Libération, vendredi 14 avril. "Nous considérons que notre République et notre démocratie sont en danger."

Pénurie de médicaments, inégalités d’accès aux soins, manque cruel de soignants… Le collectif appelle les partis à "proposer des mesures d’urgence pour améliorer la situation sociale de la population". Seule façon, selon eux, de "combattre réellement le RN" qui se sert de cette "colère sociale croissante" pour "désigner l’éternel bouc émissaire en temps de crise : 'l’étranger qui vient manger notre pain'". Et ce, alors même que nous avons "besoin des médecins étrangers pour faire marcher nos hôpitaux et réduire nos déserts médicaux".

Remise en cause du système de solidarité

Au lendemain de l’épidémie de Covid, le Gouvernement avait pourtant lancé un Conseil national de la refondation, faisant écho à celui de 1945 qui avait créé la Sécurité sociale. Mais "plus de deux ans ont passé sans qu’aucune réforme ne soit mise en œuvre", rappelle le collectif. Au contraire, il dénonce un "processus de privatisation-financiarisation en cours", remettant en cause la solidarité sur laquelle repose le système de santé français.

Pour l’éviter, les médecins reformulent dans cette tribune leurs propositions. Parmi elles, la création d’un "service de santé d’intérêt général sans dépassement d’honoraires et assurant la permanence des soins", à laquelle collaboreraient la médecine de ville et l'hôpital. Le collectif demande aussi la création d’un "établissement public du médicament à dimension européenne" pour mettre fin aux pénuries de médicaments. Autant de propositions que les soignants demandent aux candidats d’intégrer dans leur programme aux élections législatives.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

38 commentaires
3 débatteurs en ligne3 en ligne
Photo de profil de Jean-Marc Juvanon
1,2 k points
Débatteur Renommé
Oto-rhino-laryngologie
il y a 1 mois
On ne resoudra certainement les problèmes avec ceux qui les ont créés. Jusque là, le système de santé a été géré par des technocrates, obnubilés par les dépenses, au détriment de la qualité des soins...Lire plus
Photo de profil de M A G
2,9 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
Bof. Tous ces discours s'attaquent aux conséquences, et pas aux causes. L'ampleur du désastre laisse penser que le problème est en profondeur. On met des jolis noms ("solidarité", "égalité"...) ...Lire plus
Photo de profil de Anne-Marie Cadec
41 points
Autre spécialité médicale
il y a 1 mois
Vous n’avez vraiment rien compris ! Continuez à soutenir Macron pour accepter des augmentations d’honoraires en contrepartie d’économies de prescription : j’aurais honte à votre place… c’est vrai que ...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17