PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Euthanasie d'une patiente aux urgences : une médecin jugée pour meurtre

Une médecin anesthésiste de 73 ans sera jugée fin décembre pour meurtre. Elle a reconnu avoir euthanasié une patiente octogénaire en lui injectant du curare, aux urgences en 2018.

 

En 2018, la médecin anesthésiste qui effectuait des remplacements à l’hôpital de Lavaur (Tarn), prend en charge une patiente octogénaire, admise aux urgences le 12 décembre. “Le lendemain, après une nuit difficile durant laquelle ses proches étaient restés à ses côtés, l’anesthésiste a décidé de mettre un terme à ses souffrances” en lui faisant administrer une dose létale de curare, rapporte La Dépêche du midi.  

Quelques jours plus tard, la praticienne, aujourd’hui âgée de 73 ans, téléphone au directeur de l’établissement pour lui faire part de son geste et reconnaître sa culpabilité. D’abord placée en garde à vue, elle est ensuite mise en examen pour homicide volontaire et reste libre, sous contrôle judiciaire. L’infirmière, qui a procédé à l’injection, a été entendue par la police sous le statut de témoin assisté.  

Le quotidien local précise que la famille de l’octogénaire décédée ne s’est “jamais prononcée publiquement” sur cette affaire. Sa fille a simplement indiqué qu’ils avaient demandé à l’anesthésiste de “l’accompagner dans la mort”. De son côté, le président du conseil de surveillance de l’hôpital, également maire de la commune, a affirmé que le “processus de la loi Claeys-Leonetti n’a pas été respecté”. “Ni les médecins, ni la famille n’ont été associés à la décision”, a-t-il déclaré à La Dépêche du midi.  

La famille ne s’est pas constituée partie civile. Le procès s’ouvrira le 21 décembre prochain, à Albi.

 
[avec la Dépêche du midi

30 commentaires
37 débatteurs en ligne37 en ligne
Photo de profil de Michel Rivoal
5 k points
Débatteur Passionné
Anesthésie-réanimation
il y a 3 mois
C’est exactement ce qu’il ne faut pas faire… Mais… Il est possible que la vielle dame était au bout de son parcours et à bout de force. On est précisément dans le cadre de la loi Claeys Léonetti. M...Lire plus
Photo de profil de Pierre-Henri Bredontiot
36 points
Médecine générale
il y a 3 mois
Ca nous est arrivé à tous de prescrire de la morphine à dose limite devant un malade qui souffre et qui hurle (mais surement pas du curare): ça passe ou ça casse. Mais le gouvernement n'a-t-il pas au...Lire plus
Photo de profil de Zulgael Darman
84 points
Chirurgie orthopédique et traumatologie
il y a 3 mois
Il est impossible d’avoir un point de vu valable sur la situation exposée. Mais deux points déjà soulignés paraissent incontournables : - ne jamais décider dans l’urgence - et certainement pas seul. ...Lire plus
30 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Etes-vous favorable à l'exonération fiscale des médecins libéraux qui poursuivent leur activité après avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite?

Gilles  Wilmouth

Gilles Wilmouth

Non

Non mais... Pourquoi déjà ne pas arrêter les cotisations CARMF ou, si on les maintient, réévaluer chaque année le montant de... Lire plus

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…