Certificats anti-masque et "charlatanisme" : une généraliste complotiste radiée | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Certificats anti-masque et "charlatanisme" : une généraliste complotiste radiée

C'est la crise du Covid qui a sorti le Dr Eve Engerer de l'anonymat. Cette généraliste installée depuis une trentaine d’années à Wangenbourg-Engenthal (Bas-Rhin), entre Molsheim et Saverne vient d'être radiée de l'Ordre des médecins pour avoir rédigé de faux certificats de contre-indication au port du masque ainsi que pour ses "pratiques alternatives" antérieures à la crise sanitaire, ayant mis en danger ses patients.

 

"Le Dr Engerer a méconnu ses obligations déontologiques", indique le conseil départemental de l’ordre, dans un document rendant compte de la décision de la chambre disciplinaire. "Eu égard à la gravité de l'ensemble du comportement du Dr Engerer, il y a lieu de prononcer à son encontre la radiation du tableau de l'Ordre", conclut la décision de la chambre disciplinaire de première instance de l'Ordre des médecins de la région Grand Est. "Le Dr Engerer n'ayant pas fait appel, cette décision est définitive", a précisé le Conseil national de l'Ordre des médecins.

La Chambre discipinaire affirme qu'Eve Engerer a "gravement contrevenu » à plusieurs articles du code de déontologie de l’Ordre des médecins, comme l’article 28 ("La délivrance d’un rapport tendancieux ou d’un certificat de complaisance est interdite"), l’article 2 ("Le médecin, au service de l’individu et de la santé publique, exerce sa mission dans le respect de la vie humaine, de la personne et de sa dignité") ou encore l’article 40 ("Le médecin doit s’interdire, dans les investigations et interventions qu’il pratique comme dans les thérapeutiques qu’il prescrit, de faire courir au patient un risque injustifié").

Eve Engerer était visée depuis novembre par une plainte de l'Ordre des médecins du département du Bas-Rhin. Pour mémoire, elle avait défrayé la chronique l’été dernier en publiant sur Facebook des certificats médicaux vierges, à l’intention des personnes désireuses de s’affranchir — frauduleusement — du port du masque dans les lieux publics , en dépit de la persistance de la pandémie de Covid-19.

"Le masque, c’est un rituel des pédo-sataniques, d’accord ? Un acte de soumission. J’ai une vision globale des choses. Je ne suis pas le petit ver de terre, je suis l’aigle, ça vous va ? J’ai une très bonne intuition des choses en plus", justifiait Eve Engerer une interview à BFMTV. Elle avait reçu le soutient de nombreux complotistes.

Ces propos lui avaient valu une première suspension temporaire de cinq mois, décidée en novembre dernier par la directrice générale de l'Agence régionale de santé Grand-Est qui en a le droit "en cas d'urgence, lorsque la poursuite de son exercice par un médecin (...) expose ses patients...

21 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…