PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les infirmières libérales furieuses de devoir payer des PV indus

Depuis le 1 er janvier, les entreprises possédant une flotte de véhicule conduites par différents employés, sont sommées de désigner celui qui a commis une infraction au code de la route sous peine d'amende. Problème : les infirmières libérales, seules conductrices de leurs véhicules, sont assimilées au même régime. Avec "40 millions d'automobilistes", la FNI proteste contre ce bug. "Les infirmiers paient leur avis de contravention initial, perdent leurs points et reçoivent ensuite un deuxième avis de contravention pour non désignation du salarié", s'indignent la Fédération nationale des infirmiers (FNI)...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…