Le Service d’accès aux soins étendu à toute la Bretagne

02/08/2023 Par Louise Claereboudt
Annoncé en septembre 2019 au titre de l’une des mesures du Pacte pour la refondation des urgences, le SAS doit être généralisé à l’ensemble du territoire français d’ici la fin de l’année.

  Après l’Ille-et-Vilaine et le Finistère, départements pilotes depuis 2021, ce sont désormais les Côtes-d’Armor et le Morbihan qui bénéficient d’un service d’accès aux soins (SAS), indique le quotidien local Le Télégramme. Depuis le 1er août donc, toute la Bretagne est couverte par ce dispositif, dont l’objectif est de proposer une réponse populationnelle aux demandes de soins non programmés – lorsque le médecin traitant n’est pas disponible – et d’éviter l’engorgement des urgences. Conformément au vœu du chef de l’Etat, le dispositif, qui repose sur une régulation associant la ville et l’hôpital, doit être généralisé d’ici la fin de l’année 2023. Pour rappel, son expérimentation avait été retardée à cause de l’épidémie de Covid-19. Par la suite, de nombreux sites pilotes avaient rencontré des difficultés organisationnelles. Des professionnels de santé avaient également décidé de stopper leur participation du fait, entre autres, d’une rémunération jugée trop faible.

Face à ces difficultés, les rémunérations dérogatoires mises en place l’été dernier par la mission flash ont été pérennisées, et le Gouvernement a renforcé les effectifs d’assistants de régulation médicale (ARM). Mais sur le terrain, de nombreux professionnels estiment encore qu’une généralisation est "prématurée". [avec Le Télégramme]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

5 commentaires
8 débatteurs en ligne8 en ligne
Photo de profil de B M
4,2 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 1 an
Le SAS, au delà du danger d'encombrement du 15 au dépens des vraies urgences (vécu +++), c'est comme dire: devant l'horreur du marasme actuel organisé politiquement depuis des années, plutôt que de pr...Lire plus
Photo de profil de Jonathan Bou-Achour
29 points
Médecine générale
il y a 1 an
inscrit au SAS depuis quelques mois....pour l'instant absolument aucun appel........Lire plus
Photo de profil de Dominique Champon
37 points
Médecins (CNOM)
il y a 1 an
Il n’y a plus d‘eau au robinet , pas grave on va ouvrir le robinet à fond ;que des génies pour gérer le système de santé ...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17