Le surpoids et l’obésité maternels pourraient augmenter le risque d’adiposité et de pathologie cardiovasculaire et métabolique chez les enfants | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le surpoids et l’obésité maternels pourraient augmenter le risque d’adiposité et de pathologie cardiovasculaire et métabolique chez les enfants

Dans le cadre d’une étude de cohorte de population à partir des registres suédois médicaux, une équipe suédoise a analysé l’association entre le surpoids et l’obésité maternels et le risque de pathologie cardiovasculaire chez les enfants âgés de 1 à 25 ans. L’étude s’est basée sur les données concernant les naissances uniques vivantes rapportées dans le registre des naissances de Suède. L’IMC maternel en début de grossesse était obtenu à la première visite prénatale. Entre 1992 et 2016, 2 230 115 naissances d’enfants vivants, sans malformation congénitale, ont été enregistrées...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…