Une nouvelle présidente pour le syndicat d’internes en médecine générale | egora.fr
PUB
A+ A-

Une nouvelle présidente pour le syndicat d’internes en médecine générale

Après un mandat marqué par l’épidémie de Covid-19, Morgan Caillault a laissé sa place à la présidence de l’InterSyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale à Mathilde Renker, interne à Nancy.  

“Après l’hiver de la crise, un nouveau bureau fleurit à l’Isnar-IMG”, annonce le syndicat d’internes en médecine générale dans un communiqué. Dimanche 27 juin au cours d’un conseil d’administration et après un mandat chargé par les négociations du Ségur de la Santé, la bataille pour le respect du temps de travail des internes et, bien sûr, la crise sanitaire, une nouvelle présidente a été élue à la tête de l’Isnar-IMG : Mathilde Renker, interne en deuxième semestre à Nancy. Elle succède ainsi à Morgan Caillault, interne à Tours.  

Interne à Bordeaux, Marina Dusein remplace Anne Goulard dans sa fonction de porte-parole du syndicat.  

Toutes deux connaissent déjà bien le syndicat : si Marina Dusein était chargée des sujets touchant les violences sexuelles et sexistes depuis le mois de janvier, la nouvelle présidente était auparavant chargée de mission formation à l’Isnar-IMG. C’est d’ailleurs l’un des sujets que Mathilde Renker compte défendre au cours de son mandat. “De nombreuses inégalités de formation existent encore sur l’ensemble du territoire, alors même qu’une phase de consolidation est en cours de réflexion. Ce nouveau bureau restera vigilant sur la transformation de notre maquette, afin de garantir une formation de qualité, sécurisante et plus proche du projet professionnel de l’interne. Toute modification de notre internat se doit d’être construite avec et surtout pour les internes de Médecine Générale”, fait savoir la future médecin dans un communiqué.  

La nouvelle présidente de l'Isnar-IMG a également d’autres projets pour son mandat à commencer par la poursuite des travaux sur la santé mentale des internes, les violences sexistes et sexuelles ou encore, les discriminations. Enfin, l’écologie sera au programme de ce nouveau bureau, qui plaide pour une “prise de conscience” sur les sujets du développement durable et de la santé environnementale. Des points qui doivent, selon Mathilde Rinker, “être abordés dans [la] formation” et “ancrés dans [les] pratiques du futur”.  

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…