"48h de grève pour 48h par semaine" : les internes mobilisés ce week-end pour faire respecter leur temps de travail | egora.fr
PUB
A+ A-

"48h de grève pour 48h par semaine" : les internes mobilisés ce week-end pour faire respecter leur temps de travail

Pendant deux jours, les internes étaient appelés partout en France à raccrocher leur blouse afin de faire plier le ministre de la Santé sur le respect du temps de travail, fixé légalement à 48 heures hebdomadaires. Ils ont défilé à Paris ce samedi pour faire entendre leur voix.  

Samedi 19 juin, ils étaient plus d’une centaine d’internes réunis à Paris pour faire entendre leur colère. Pendant 48 heures, les carabins étaient appelés, à l’initiative de l’InterSyndicale nationale des internes (Isni), à se mettre en grève afin de faire plier le ministre de la Santé sur le respect du temps de travail, fixé à 48 heures hebdomadaires, et le décompte horaire. Jeunes Médecins, le Syndicat représentatif parisien des internes de médecine générale et le Syndicat des internes des hôpitaux de Paris ont aussi participé à l’évènement.  

“48 heures de grève pour 48 heures par semaine. Décompte horaire”, “48 heures : internes épuisés, patients en danger !” : sur les pancartes, sur des autocollants, ce samedi, les internes portaient fièrement leurs revendications, entre l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et le ministère. “On fait quarante-huit heures de grève, car c’est la limite hebdomadaire de travail dans la loi. Après cette limite, ça devient dangereux pour les soignants, pouvant entraîner des burn-out, des dépressions. On est aussi dangereux pour les patients. On tient à peine debout, impossible de faire des gestes techniques”, a expliqué Gaetan Casanova, président de l’Isni, pendant la mobilisation.  

Profitant de leur mobilisation, les internes ont aussi dénoncé “la pression, avec des assignations abusives et du chantage des chefs par rapport aux diplômes”, selon les mots du président de l’Isni. Les internes n’ayant pas pu participer au rassemblement à Paris ont toutefois participé à l’évènement en relayant des témoignages avec le #protègetoninterne.  

 

 

5 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…