Recul de l'automédication en 2017, sauf pour l'homéopathie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Recul de l'automédication en 2017, sauf pour l'homéopathie

Les ventes de médicaments en automédication ont reculé de 3,7% l'an dernier en France, en raison de pathologies saisonnières de moindre intensité et de la récente interdiction de la vente libre de médicaments à base de codéine notamment. Habituellement porteur, ce segment a décliné du fait d'épidémies saisonnières de moindre ampleur que les années précédentes, mais aussi en raison de la nouvelle obligation en France de vendre uniquement sur ordonnance des médicaments à base de codéine, de dérivés d'opium ou de morphine, afin de combattre des usages détournés. Au quatrième...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…