Les pompiers fâchés tout rouge contre l'émission de Michel Cymes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les pompiers fâchés tout rouge contre l'émission de Michel Cymes

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) n'a pas du tout apprécié l'émission présentée mardi 6 juin sur France 2 par le Dr Cymes et Adriana Karembeu. Censée sensibiliser aux gestes qui sauvent, "Le Test qui sauve" aurait sapé tout le travail pédagogique fait par les pompiers.

"Insupportable", "dangereux", "contre-productif", "scandaleux". Les sapeurs-pompiers de France ne décolèrent pas contre l'émission "Le Test qui sauve", diffusée en prime time mardi dernier sur France 2.  "Si la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) se réjouit qu’une émission relayant des messages forts en termes de formation du grand public aux gestes qui sauvent soit diffusée à une heure de grande écoute et sur une chaîne nationale, elle ne peut que déplorer et désapprouver fortement les messages contre-productifs délivrés, en particulier concernant le risque incendie", pointe-t-elle dans un communiqué daté du 9 juin.

La Fédération, pourtant partenaire de la Croix Rouge dans les campagnes de sensibilisation aux comportements qui sauvent, déplore de n'avoir été "ni consultée ni sollicitée au cours de l'élaboration de ce programme". "Ainsi, les sociétés de production ont choisi de faire appel à une société privée de formation incendie plutôt qu’au service public d’incendie et de secours des sapeurs-pompiers, dont l’une des missions est précisément la formation, prévention et sensibilisation du grand public face aux risques."

Résultat : des démonstrations "certes spectaculaires, mais surtout extrêmement dangereuses", qui "diffusent des messages de conduites à tenir propices à aggraver la situation des personnes en danger". L'émission conseille ainsi aux téléspectateurs d'éteindre un feu de friteuse par l'apposition d'un couvercle ou d'une serpillère humide. Une très mauvaise idée selon les pompiers : "L’expérience quotidienne des sapeurs-pompiers démontre qu’elle donne régulièrement lieu à des brûlures extrêmement graves aux avant-bras ainsi qu’à des intoxications graves dues à la toxicité des fumées d’aliment en feu", pointe la fédération, qui recommande au contraire de ne pas intervenir soi-même et d'appeler les pompiers.

L'animateur, Michel Cymes, en prend aussi pour son grade. "Les images tournées dans le fort de Domont montrent l’animateur de l’émission, Michel Cymes, en tenue de feu, au plus près du foyer d’un incendie domestique ou encore se promenant sous des fumées embrasées le tout sans aucune protection respiratoire. Nous considérons que sa santé a dès lors été gravement mise en danger par la toxicité des fumées. De son propre aveu, l’animateur a ensuite eu des sécrétions nasales noires durant deux jours à la suite de cet exercice. Une telle mise en danger n’est pas acceptable et ne devrait pas être pratiquée et les images encore moins diffusées à plus de 2 400 000 spectateurs."

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…