Le procès du docteur Petiot, faux résistant et vrai tueur | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le procès du docteur Petiot, faux résistant et vrai tueur

Le 11 mars 1944, les pompiers découvrent 27 corps humains dépecés dans les sous-sols d'un hôtel particulier de la rue Lesueur, à Paris. Le propriétaire, un certain Marcel Petiot, reste introuvable. Article initialement publié sur Retronews.fr, le site de presse de la Bibliothèque nationale de France , dans le cadre de notre partenariat. Rentrant chez lui alors que les pompiers sont en train de fouiller sa cave, Marcel Petiot prend immédiatement la fuite et décide de s'engager dans la Résistance avec les Forces françaises de l'intérieur (FFI) sous le pseudonyme...
2 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…