La saignée en médecine : une très longue histoire qui n’est pas encore terminée | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La saignée en médecine : une très longue histoire qui n’est pas encore terminée

De l’Antiquité au XVIIe siècle, la saignée régna massivement et sans partage sur la thérapeutique. Puis vint le temps des doutes pour une pratique dont il reste quelques indications très précises. Il est difficile de situer avec précision les tout débuts de la saignée mais elle est déjà citée dans le papyrus Ebers (xvie siècle av. J.-C.). Une scène d’un vase grec du début du ve siècle av. J.-C. montre aussi, de manière très explicite, sa pratique. D’abord un règne sans partage L’usage de la saignée s’est probablement d’abord appuyé...
5 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…