Certification périodique des professionnels de santé : l’Igas alerte sur un risque d'"envolée des coûts du dispositif" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Certification périodique des professionnels de santé : l’Igas alerte sur un risque d'"envolée des coûts du dispositif"

A moins de deux mois de l’entrée en vigueur de la certification périodique, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) alerte sur un risque d’"envolée des coûts du dispositif" et suggère de valoriser les actions déjà existantes. Au 1 er janvier 2023, entrera en vigueur la certification périodique pour tous les professionnels de santé soumis à un ordre : médecins, dentistes, sages-femmes, pharmaciens, infirmières, kinés, pédicures-podologues. Pour l’heure, toutefois, le flou persiste sur le contenu des quatre items qui devront être validés par les professionnels pour se voir certifiés : actualisation...
16 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…