Un médecin interdit d'exercice après le suicide de sa patiente sous baclofène | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un médecin interdit d'exercice après le suicide de sa patiente sous baclofène

Une dermatologue a été sanctionnée par l'Ordre des médecins d'une interdiction d'exercice de 9 mois pour avoir prescrit hors AMM du baclofène à une patiente boulimique et dépressive, qui s'est défenestrée quelques semaines plus tard. 11 septembre 2014. En consultation, Madame D. confie à son dermatologue souffrir de boulimie hyperphagique et de phases dépressives. "Contre l'angoisse et l'anxieté", la praticienne lui prescrit alors du baclofène, médicament autorisé à l'époque pour le traitement des courbatures spastiques et disposant depuis peu d'une RTU pour le traitement des addictions à l'alcool. La prescription...
17 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…