Meurtre d'une infirmière et de son patient : un crime crapuleux ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Meurtre d'une infirmière et de son patient : un crime crapuleux ?

Un frère et une sœur ont été mis en examen vendredi 6 décembre pour les meurtres d'une infirmière et de son patient dans le Loiret, en octobre dernier. La piste du meurtre crapuleux est envisagée par les enquêteurs.
 

Les doutes se dissipent dans l'enquête sur le double meurtre d'une infirmière de 42 ans et de son patient, 84 ans, dans le Loiret, en octobre dernier. Huit personnes avaient été placées en garde à vue mercredi 4 décembre. Deux jours après, cinq personnes ont été relâchées.

D'après les informations de La République du Centre, un frère et une sœur ont été mis en examen pour "homicides aggravés" et "atteinte à l'intégrité physique d'un cadavre". Un compagnon "épisodique" de la suspecte a également été mis en examen puis écroué pour non-dénonciation de crimes. 

Issus d'un milieu social défavorisé, ils ne vivaient qu'à 300 mètres du domicile du patient. Le frère, âgé de 33 ans, est décrit comme un toxicomane résidant chez sa sœur, mère de sept enfants et sans emploi, depuis sa sortie de prison. Il avait été incarcéré dans le cadre d'une affaire de stupéfiants.

Tous deux ont nié en bloc les accusations lors des interrogatoires. Mais la piste crapuleuse reste privilégiée par les enquêteurs, a indiqué au Parisien le procureur de la République d'Orléans, Nicolas Bessone. "Les investigations des gendarmes ont permis de les impliquer sur la foi d'éléments scientifiques, de téléphonie et des témoignages", a-t-il déclaré.

 

Un retrait de 800 euros

Grâce au téléphone portable de l'infirmière tuée, retrouvé dans une poubelle sur un parking de Pannes (Loiret), les gendarmes ont en effet pu reconstituer le périple des suspects. Le 21 octobre, ils se seraient introduits chez le patient en vue de le cambrioler. Âgé de 84 ans, l'homme se serait alors débattu, mais n'aurait rien pu faire face aux suspects. Il aurait alors été frappé violemment au visage, causant sa mort. 

Les suspects auraient ensuite...

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…