Recalés de la Paces : "Ces étudiants ont été traités comme des cobayes et du bétail" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Recalés de la Paces : "Ces étudiants ont été traités comme des cobayes et du bétail"

Ils étaient à deux doigts de réaliser leur rêve d'étudier la médecine. "Ajournés" à l'oral alors que certains d'entre eux s'étaient classés dans le numerus clausus à l'écrit, sans redoublement possible, 21 étudiants de Paris-Descartes contestent aujourd'hui le résultat du concours, qu'ils considèrent aussi injuste qu'illégal. "On a choisi cette faculté en sachant qu'on courrait un risque… mais aujourd'hui la réforme nous bloque notre avenir." Se destinant à la médecine, Thomas* s'inscrit en Paces à Paris-Descartes à la rentrée 2018. L'université est l'une des sept en France à expérimenter la...
15 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…