Internat : le repos de garde "de moins en moins appliqué", révèle une enquête | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Internat : le repos de garde "de moins en moins appliqué", révèle une enquête

L’Intersyndicale nationale des internes (Isni) vient de dévoiler les premiers résultats de son enquête sur le temps de travail, à laquelle quelques 8 000 internes ont participé. Avec un temps de travail moyen approchant les 55 heures, les internes explosent le plafond légal. Plus inquiétant, le repos de garde est loin d’être systématiquement respecté.

En théorie, la semaine de travail d’un interne ne doit pas dépasser les 48 heures. En pratique, les carabins travaillent en moyenne 55 heures, d’après les premiers résultats de l’enquête de l’Isni, lancée en mai dernier. C’est 5 heures de moins qu’en 2012, date de la précédente enquête. Mais cette "amélioration notable", "masque d’importantes disparités entre les spécialités", pointe le syndicat, encore en cours d’analyse des réponses fournies par quelques 8000 internes.

En revanche, aucune amélioration n’est à signaler du côté du respect du repos de garde. Au contraire, il est "de moins en moins appliqué : près de 30 % des internes déclarent ne pas pouvoir prendre systématiquement leur repos de sécurité en lendemain de garde, alors qu’ils n’étaient que 21 % dans cette situation en 2012", relève le communiqué. 

Ce dépassement systématique du temps de travail est un facteur de risques de troubles psychiques, a démontré l’enquête sur la santé mentale des jeunes médecins menée en 2017.

Autre obligation légale...

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…