SI-VIC : des "patients fictifs" enregistrés par erreur et le Défenseur des droits saisi par un député LR | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

SI-VIC : des "patients fictifs" enregistrés par erreur et le Défenseur des droits saisi par un député LR

Le fichier SI-VIC, destiné au suivi des victimes en cas de situation sanitaire exceptionnelle, est soupçonné de favoriser le fichage des Gilets jaunes et accusé de trahir le secret médical. Derniers rebondissements : l'AP-HP révèle la présence de "patients fictifs" dans la base et le député de la Sarthe a saisi le Défenseur des droits sur la question. La polémique n'en finit plus de rebondir. Le fichier SI-VIC, destiné à répertorier les victimes lors de situations sanitaires exceptionnelles, est sur la sellette, accusé de permettre un fichage nominatif des gilets...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…