Faute de médecin, le maire interdit aux habitants de tomber malade | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Faute de médecin, le maire interdit aux habitants de tomber malade

A situation extrême, mesure extrême. Puisqu'il ne peut rien faire contre les déserts médicaux, le maire de Geneviève-sous-Bois (Loiret) vient de prendre un arrêté : il est désormais interdit aux habitants de la commune de tomber malade.

Pour les 1100 habitants de Geneviève-des-bois, obtenir un rendez-vous chez le généraliste est de plus en plus difficile. Ce dont ils se plaignent régulièrement auprès du maire, André Jean. A court de solutions, l'édile vient de publier un arrêté : "vu la difficulté d'obtenir un rendez-vous chez un médecin ; considérant la pénurie de médecin", le maire décide qu''il est interdit aux Génovéfains de tomber malade".

Un arrêté qui, s'il ne peut être suivi d'effets, aura au moins le mérite de faire remonter le problème aux députés, aux sénateurs et au sous-préfet.

L'idée n'est pas nouvelle : en octobre dernier, déjà, le maire d'Ychoux avait édicté un arrêté de même nature pour alerter sur le non remplacement des deux médecins de la commune, partis en retraite. L'audace avait payé : trois médecins se sont manifestés pour s'installer dans cette commune des Landes.

[avec larépubliqueducentre.fr]

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…