La cohorte Digicod permet de mieux comprendre l’arthrose digitale | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La cohorte Digicod permet de mieux comprendre l’arthrose digitale

Des données de cette cohorte parisienne ont été présentés lors du 33e congrès français de rhumatologie (13 au 16 décembre 2020). Elles révèlent qu’un tiers des patients avec une arthrose digitale évoluée présentent une atteinte radiographique des articulations métacarpo-phalangiennes. « L’arthrose digitale est une maladie très fréquente. Pour autant, on connaît mal les déterminants de sa progression », explique le Dr Alice Courties, rhumatologue à l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Des cohortes européennes ont inclus en Norvège et aux Pays-Bas des patients avec cette affection, mais jusqu’ici la seule cohorte française...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…