Fibrillation atriale rhumatismale : les AVK restent le traitement de référence | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Fibrillation atriale rhumatismale : les AVK restent le traitement de référence

L’étude Invictus échoue à démontrer la non infériorité des AOD en prévention des événement cardiovasculaires chez les patients à risque ayant une fibrillation atriale d’origine rhumatismale. L’essai clinique Invictus a porté sur une large cohorte de plus de 4 500 patients atteints d’une fibrillation atriale d’origine rhumatismale, avec un rétrécissement mitral sévère et donc à risque thrombo-embolique élevé. L’étude donne des résultats intéressants quant à la prise en charge médicamenteuse dans cette indication. Actuellement, les anti-vitamines K (AVK) sont le traitement de première intention dans la prise en charge du...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…