PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Baclofène : une supériorité de 20% par rapport au placebo

Les résultats définitifs des deux études évaluant l’efficacité du baclofène dans la prise en charge de l’alcoolisme, ont été rendus public le 17 mars, dans le cadre des Journées de la Société Française d’alcoologie (Paris 15-17 mars 2017)

Il s’agit tout d’abord de l’étude Bacloville, étude multicentrique, randomisée, comparative en double insu versus placebo lancée en mai 2012, qui avait pour objectif principal d’évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi du baclofène à fortes doses sur la consommation d’alcool en milieu ambulatoire (médecins généralistes). Le baclofène est un agoniste sélectif des récepteurs Gaba-B. Il a été initialement développé comme anti-épileptique, puis utilisé dans le traitement de la spasticité neuroogique jusqu’à la dose de 80 mg/j. Il permet de réduire la consommation en agissant sur le craving, besoin irrésistible de boire, ce qui permet aux patients de devenir indifférents à l’alcool, tout en leur conservant la possibilité de boire un verre ou deux s’ils le désirent.

 

Bacloville

 

Bacloville a inclus 320 patients volontaires âgés de 18 à 65 ans, ayant présenté des troubles liés à la consommation d'alcool les 3 derniers mois précédant l’essai, et ne prenant pas de traitement de sevrage ou de prévention des rechutes. Il ne leur a pas été demandé d'arrêter de boire. "C'est une étude pragmatique incluant quasiment tout patient ayant une demande de prise en charge pour problèmes d'alcool et quels que soient les antécédents, les pathologies, les traitements psychotropes" complète l’AP-HP, qui a promu cette étude.

Le critère principal d’évaluation était une abstinence ou une consommation médicalement correcte (selon les critères de l'Organisation mondiale de la santé) au 12ème mois de traitement. D'après les résultats préliminaires présentés au dernier congrès mondial d’alcoologie (septembre 2016), ce critère a été atteint par 56,8% des patients sous baclofène contre 36,5% dans le groupe placebo. Les analyses secondaires, qui viennent d’être dévoilés par le Pr Philippe Jaury (Paris), confirment les premiers résultats, en montrant une supériorité du baclofène de 20% par rapport au placebo, au 12ème mois de traitement.

Concernant la tolérance, l’étude n’a...

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…