DPC : les médecins moins engagés qu’en mars 2020 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

DPC : les médecins moins engagés qu’en mars 2020

S’ils demeurent les professionnels de santé les plus inscrits à des actions de DPC 2021, avec les paramédicaux, les médecins sont moins engagés qu’au printemps dernier, constate l’Agence nationale dans un bilan arrêté au 31 mars.

 

Après avoir subi un net recul au début de la crise sanitaire, avant de reprendre progressivement en septembre dernier, le DPC continue de voir ses actions augmenter, indique l’Agence nationale (ANDPC), dans une synthèse. Sur un an, 16.831 actions ont en effet été déposées par les organismes de DPC (+52,7%), et 12.985 ont été finalement publiées sur le site de l’Agence nationale (+109,6%), dont 85% sont issues d’une reconduction.

Par ailleurs, après une suspension lors du premier confinement, les sessions présentielles, qui requièrent la présence du participant à une ou plusieurs réunions, ont légèrement augmenté (+1 point par rapport à mars 2020), passant de 68,6% à 69,6%.

Parmi ces actions publiées, une large majorité (68%) sont des actions mono-catégorielles (-1,9 point par rapport à mars 2020). Si l’essentiel concerne la formation continue (88,7%), l’ANDPC note une baisse d’un point sur un an de ce type d’action. La majorité des actions visent à la fois professionnels libéraux et salariés.

Ce sont toutefois quasi exclusivement les libéraux qui ont créé un compte entre mars 2020 et mars 2021. Ils représentent 94,3% des 414.917 comptes créés au 31 mars 2021, qui ont d’ailleurs nettement augmenté (+9,6%). 29,3% des comptes ont été créés par des infirmières, 27,7% par des médecins, 15,5% par des pharmaciens et 8,8% par des pharmaciens.

 

Les médecins moins engagés dans les actions de DPC 2021

Les professionnels de santé ont été un peu plus engagés dans une ou plusieurs actions de DPC en 2021 (+6%). Le mois de janvier a été particulièrement important avec 25.386 professionnels de santé engagés. Toutefois, note le rapport de l’ANDPC, les 73.842 professionnels engagés sur le DPC 2021 représentent seulement 16,6% de la population éligible au financement de l’Agence.

Notons par ailleurs que si plus de professionnels se sont engagés dans au moins une action en 2021, des disparités existent entre les professions. L’augmentation est de 70,2% par exemple pour les chirurgiens-dentistes et de 153,4% pour les pédicures-podologues. A contrario, on observe une baisse de l’engagement des médecins (-5,8%) et des pharmaciens (-23,5%).


Nombre de professionnels de santé engagés sur le DPC 2021 par catégorie professionnelle - comparaison avec 2020 (source : ANDPC).

Malgré cette baisse du côté des médecins, ils demeurent les plus inscrits à des actions de DPC (40.520), presque autant que les infirmières (41.381). La majorité des inscriptions concernent des actions mono-professionnelles (82,6%), malgré une diminution de 5,1 points par rapport à mars 2020.

Toutes professions confondues, on dénombre, depuis le début de l’année 2021, 1,54 inscription par professionnel de santé engagé.

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…