Formations aux Seychelles et tarifs gonflés de 25 % : la Cour des comptes éreinte le DPC | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Formations aux Seychelles et tarifs gonflés de 25 % : la Cour des comptes éreinte le DPC

La Cour des comptes s'est penchée sur l'exercice 2018 de l'Agence du DPC (ANDPC), en charge du financement et du contrôle des actions de formation continue des professionnels de santé. Formations aux Seychelles, doubles financements, tarifs surévalués, contrôles indigents : les Sages de la rue Cambon ont la dent dure… Un dispositif "flou", un encadrement "inefficace", des contrôles "lacunaires" et des financements aussi "généreux" qu'"insuffisamment contrôlés" : voici l'Agence nationale du DPC (ANDPC) rhabillée pour l'été. Le DPC "ne permet toujours pas (…) de s’assurer que les professionnels de santé...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Egora vous recommande également : 

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…