Un Français sur 10 a écrit ses directives anticipées

06/02/2018 Par Catherine le Borgne
Patients

Selon un sondage BVA réalisé pour le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie en janvier dernier, 42 % seulement des plus de 50 ans disent connaître le dispositif des directives anticipées et 11 % seulement, les ont écrites. Mais 85 % des médecins généralistes connaissent la loi sur la fin de vie du 2 février 2016.

Le Centre a fait réaliser un sondage BVA en janvier 2018 auprès de deux populations, les personnes de plus de 50 ans et les médecins généralistes, afin d’analyser dans quelle mesure les connaissances et l’intérêt des Français pour ce dispositif progressent, informe le Centre. Il ressort de ce sondage que 60% des personnes interrogées disent savoir qu’il y a une loi, contre  85 % des médecins généralistes, "ce qui représente un net progrès, comparativement à 2016", se félicite le Centre, qui note néanmoins que seuls 42% des plus de 50 ans disent aujourd’hui connaître le dispositif des directives anticipées et 11% en ont écrit. L’enquête révèle une plus forte tendance à écrire quand on est une femme (13% vs 8%), qu’on devient plus âgé (14% chez les plus de 75 ans), que l’on se sent en mauvais état de santé (22% vs 10%). 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
13 débatteurs en ligne13 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17