PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Au-delà de 1.77 g/l, une hypertriglycéridémie faible augmente le risque de pancréatite aiguë

On sait que l’hypertriglycéridémie sévère est associée à une augmentation du risque de pancréatite aiguë. Toutefois, les seuils au-dessus desquels les triglycérides sont associés à une pancréatite aiguë restent mal déterminés. Afin de tester si une hypertriglycéridémie non à jeun, faible à modérée (1.77 à 8.85 g/l, soit 2 à 10 mmol/l), était aussi associée à un risque de pancréatite aiguë, une étude prospective de cohorte a examiné les sujets de l’étude de la population générale de Copenhague entre 2003 et 2015 et l’étude cardiaque de la ville de Copenhague...

L’accès à la totalité de l’article est réservé aux professionnels de santé.

Créer un compte

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…