PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Amant sulfureux, gros héritage et paracétamol : comment est vraiment mort ce magnat de la Warner ?

Un amant sulfureux, un faux testament, une dose mortelle de paracétamol, mais pas de preuve : huit ans après le décès à Paris du riche magnat de Warner Music, Peter Ikin, l'enquête est au point mort et le principal suspect, son ex-compagnon Alexandre Despallières, clame son innocence. La justice le soupçonne d'avoir empoisonné en 2008 le producteur, patron de la compagnie de disques en Australie, proche d'Elton John et de Madonna, pour faire main basse sur sa fortune, estimée à 15 millions d'euros. Mis en examen en juin 2010 pour...

L’accès à la totalité de l’article est réservé aux professionnels de santé.

Créer un compte

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…