Violences aux urgences de l'hôpital de Saint-Denis: La République des caïds ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Violences aux urgences de l'hôpital de Saint-Denis: La République des caïds ?

FIGAROVOX/TRIBUNE - Céline Pina revient sur l'attaque des pompiers et urgentistes de Saint-Denis suite à une bagarre de rue. Les institutions publiques sont victimes de la violence des gangs dès lors que les élus refusent de défendre la République, estime-t-elle.

Vendredi 6 octobre, cinq hommes armés de bombes lacrymogène ont gazé quatre pompiers et deux infirmières et obligé les urgences de l'hôpital Delafontaine, à Saint Denis, à fermer une demi-heure.

Les raisons d'une telle attaque? Une certaine idée du travail bien fait: suite à une bagarre, les victimes ayant été...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…