Un fulgurant mal de tête déclenché par un des piments les plus forts du monde | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un fulgurant mal de tête déclenché par un des piments les plus forts du monde

C’est un cas clinique particulièrement épicé que je vous propose cette semaine. L’histoire est celle d’un Américain de 34 ans qui a avalé, dans le cadre d’une compétition stupide, un Carolina Reaper (Faucheuse de la Caroline), piment rouge considéré jusqu’en 2013 comme le plus fort du monde.

Cette variété est née du croisement entre le Habanero et le Bhut Jolokia (ghost pepper, sujet d’un précédent billet), piment originaire du nord-est de l’Inde, environ 200 fois plus fort que la sauce Tabasco rouge original selon l’échelle de Scoville qui mesure la force des piments. Depuis...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…