Un drap posé à même le sol : à l'hôpital parisien Lariboisière, les lits manquent pour les mères sans-abri | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un drap posé à même le sol : à l'hôpital parisien Lariboisière, les lits manquent pour les mères sans-abri

Elles sont précaires parmi les précaires. Les hôpitaux parisiens de l'AP-HP accueillent pendant un mois maximum les mères sans-abri et leurs nouveau-nés le temps de trouver une solution d'hébergement. Mais quand il n'y a plus de lits disponibles, elles dorment à même le sol comme à l'hôpital Lariboisière.

En face de l'ascenseur, dans la salle d'attente, trois femmes surveillent d'un œil les berceaux où dorment leurs bébés. Elles ont accouché à la maternité parisienne de l'hôpital Lariboisière (AP-HP), il y a une ou trois semaines et n'ont plus nulle part où aller. Kadi raconte avoir été chassée de chez sa sœur à quelques mois de grossesse, Awa, elle, vivait  jusqu'à présent dans un squat mais elle ne peut plus y retourner avec un nouveau-né.

Depuis leur accouchement, elles dorment donc avec quatre autres femmes dans une petite salle attenante qui conduit au planning familial. Elles s'allongent sur un drap par terre et font leur toilette dans un petit lavabo à côté. Elles doivent sortir chercher auprès d'une association, loin de l'hôpital, du lait, des couches pour bébé ou de la nourriture.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…