"Tous mes symptômes auraient dû alerter les médecins" : quand le cancer du sein est mal diagnostiqué chez les jeunes patientes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Tous mes symptômes auraient dû alerter les médecins" : quand le cancer du sein est mal diagnostiqué chez les jeunes patientes

A 27 ans, Solène Delhommeau a dû attendre près d'un an avant d'obtenir un diagnostic. Un cas moins rare qu'il n'y paraît.

"Pour que tu évites de finir comme moi." Sur Twitter, fin mai, celle qui se fait appeler Gladii Melora a raconté son histoire personnelle sur "la route pour aller voir [son] oncologue". Son histoire, c'est celle d'une "suite d'erreurs médicales", qui ont conduit à un incroyable retard dans le diagnostic de son cancer du sein. A 26 ans, elle n'imaginait pas pouvoir être atteinte par cette pathologie. "Vous êtes trop jeune", a-t-elle régulièrement entendu, lorsqu'elle a évoqué...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…