Reconfinement : pourquoi notre cerveau aurait tant de mal à s'adapter | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Reconfinement : pourquoi notre cerveau aurait tant de mal à s'adapter

Le neurobiologiste Pier Vincenzo Piazza explique les mécanismes cognitifs qui rendraient un nouveau confinement très pénible à vivre.

Si le reconfinement n'est pas une option, "pour le moment", répète le gouvernement, le rebond prévisible du Covid met néanmoins la question sur la table, comme l'atteste le professeur Gilles Pialoux, chroniqueur à L'Express, pour lequel imposer aux non-vaccinés de rester chez eux a "du sens d'un point de vue médical". Sur le plan psychique, en revanche, une mesure de ce genre ne peut être que très mal vécue, explique le psychiatre...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…