PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les morts à domicile plombent les enquêteurs

Lorsqu’une personne est découverte morte, chez elle, les forces de l’ordre doivent attendre qu’un médecin déclare le décès. Une attente qui peut durer de nombreuses heures.

Tout commence souvent par un appel de voisins ou de la famille, qui n’a pas de nouvelles d’une personne. "On entre au domicile par effraction, avec les pompiers. On arrive forcément au tout début, car ne sait pas sur quoi on va tomber. Il faut protéger une éventuelle scène de crime", explique un enquêteur de Compiègne, agacé par les nombreuses heures passées par des...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…