Le stress de la Paces : "J’avais des nausées, le cœur qui battait vite" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le stress de la Paces : "J’avais des nausées, le cœur qui battait vite"

Le concours à l’issue de la PACES (première année commune des études de santé) est réputé très éprouvant. Les étudiants tentent de gérer leur stress alors que la suppression de la PACES et du numerus clausus en 2020, apporte aussi son lot d’incertitudes...

"Je ne gère pas bien le stress. Les premiers mois, j’en étais malade. J’avais des nausées, le cœur qui battait vite… En ce moment, je suis épuisée et j’ai du mal à me concentrer." Louise, qui espère devenir médecin, prépare le concours de fin de PACES...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…